Imprimer
Catégorie parente: Sorties
Affichages : 2184
Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

9, juste de quoi remplir la camionnette bleue qui traînera la remorque avec les sacs de plongée.

J'aurais bien aimé qu'il y ait plus de participants mais sans doute 4 nuits peu après les congés d'août, ce n'était pas facile. Dommage pour vous !!!
En tout cas, nous étions super content de nous lancer (Alicia, Françoise, Bernard, Crevette, Greg, Jérôme, Luc, Steph et moi) dans une nouvelle aventure découverte de la plongée dans cette belle région méditerranéenne.

Départ, 16h au quart d'heure toulousain près, direction Montgiscard : 20' supplémentaires sur notre parcours pour aller pêcher Bernard. Au fait, as tu payé ta bière ?

1ère fois que nous partons un jeudi et assez tôt ,cela associé à la mise en 3 voies du périphérique, ça change la vie. Jérôme au volant est pressé d'arriver, peut-être à t il peur d'être rappelé chez lui pour l'organisation familiale ? En tout cas, pas d'arrêt pipi Françoise !

Nous arrivons à 20h40, les pizzas commandées sur la route sont prêtes dans 35', le temps de faire connaissance avec le personnel de l'hôtel La CROIX de MALTE et de déposer les bagages. Récupération du repas et recherche d'un endroit pour manger sur le port : l'escalier de l'église fera l'affaire, on s'installe un peu mode clodo et Bernard sort le pinot noire de la glacière (c'est pas l'apéro Montgiscard, attention ⚠️). Luc ne devait pas avoir confiance car il s'est apporté un sandwich... L'affaire engloutie petite balade digestive sur le port => La Ciotat nous apparaît comme une très jolie ville de nuit !
Repérage de la brasserie O'BullRock avec ses deux douzaines de bières à la pression et sa charmante serveuse qui checke nos pass et nous appelle par nos prénoms ensuite. Évidemment, le jeu a été de trouver le sien.
Alicia, Françoise, vos lits font la même taille que les nôtres inutile d'insister. Sauf celui de Luc qui ne pouvait pas rentrer dans autre chose qu'un 140 et qui se tient à une distance raisonnable quoique insuffisante des ronflements de Crevette et Bernard. Qui, soit dit en passant, ne ronflent pas mais respirent profondément.

20210909_224534.jpg 20210909_230848.jpg IMG-20210909-WA0003.jpg

IMG-20210909-WA0004.jpg IMG-20210909-WA0005.jpg IMG-20210909-WA0006.jpg

IMG-20210909-WA0008.jpg IMG-20210909-WA0009.jpg IMG-20210909-WA0010.jpg

IMG-20210909-WA0011.jpg IMG-20210909-WA0012.jpg


Vendredi 10 septembre


 RdV au club PLONGEE PASSION à 8h car départ bateau à 8h30. Ça pique un peu, le ⏰ à 7h mais bon, on est pas là pour enfiler des perles.
Il faut trouver ses marques et le local à proximité du bateau est un peu rustre, tout le monde va pas pouvoir faire pipi dans le port...
On embarque sur le semi-rigide, direction Barroncan ou quelque chose comme ça (ils ont un drôle d'accent les gens ici putaing cong).
Pour une remise à l'eau, c'est comment dire... un poil sportif : déjà bonne houle de 2m, ensuite le semi nous largue par palanquée sur la ligne qui marque le début de la plongée, le seul hic, c'est qu'il y a aussi du courant. Résultat : Entre un essoufflement et un lestage insuffisant pour se mettre en confiance, on est obligé de s'y reprendre à deux fois et il faut grimper à nouveau sur le semi, c'est bien fatiguant on avait pas besoin de cela avant la plongée. On finit quand même par y être sous le niveau zéro de la mer !
Je n'ai pas fait de photos : Pas vraiment une faune extraordinaire mais par contre c'était un joli site.

20210910_074204.jpg 20210910_083001.jpg 20210910_083115.jpg

20210910_083128.jpg 20210910_084634.jpg La Ciota-t001.jpg



Les photos débuteront l'après-midi sur le site de la petite calanque.
Déjà, la mise à l'eau est bien cool à l'inverse du matin et on va pas très profond. Et quel bonheur de trouver une faune sympa dont un bel hippocampe qui n'a jamais dénié nous montré sa face, des petits tombants, des failles.
Tout ce qu'un plongeur EN MANQUE attend après une période de COVID !

La Ciota-t002.jpg La Ciota-t003.jpg La Ciota-t004.jpg

La Ciota-t005.jpg La Ciota-t006.jpg La Ciota-t007.jpg

La Ciota-t008.jpg La Ciota-t009.jpg La Ciota-t011.jpg

La Ciota-t012.jpg La Ciota-t013.jpg La Ciota-t014.jpg

La Ciota-t015.jpg La Ciota-t016.jpg La Ciota-t017.jpg

La Ciota-t018.jpg La Ciota-t019.jpg La Ciota-t020.jpg



Autre sujet d'attente : la bière pression de fin de journée. Et là, vraiment pas difficile de retrouver notre paradis malgré notre déambulation dans le charmant centre ville de La Ciotat et ces jolies boutiques qui attirent l'œil, voire la CB pour certain-e-s...
Sans compter que devant notre quartier général du houblon de déroulent des joutes provençales (en bateau), l'association Lei Targaïre Ciotaden nous régale d'acrobaties.

20210910_173008.jpg 20210910_173448.jpg 20210910_175859.jpg

20210910_192139.jpg IMG-20210910-WA0006.jpg IMG-20210910-WA0007.jpg

IMG-20210910-WA0008.jpg IMG-20210910-WA0009.jpg IMG-20210910-WA0010.jpg



Le personnel de l'hôtel nous accueillent agréablement, les repas sont bons et copieux. Dommage que nous devions manger à l'intérieur et qu'il y ait une fermeture de la zone commune vers 21h30 pour éviter les bruits devant les chambres. L'hébergement est simple mais tout à fait correct.

Samedi 11 septembre


Nous voilà partis pour le site Le Levant. Une profonde, potentiellement bien profonde. Du coup on réorganise et Jérôme plongera avec Luc pour flirter avec les 50m, les autres au max des prérogatives des N2. Jolie plongée avec quelques rencontres de murènes, mérous, dentis, maigres, sars, etc...

La Ciota-t021.jpg La Ciota-t022.jpg La Ciota-t023.jpg

La Ciota-t024.jpg La Ciota-tIMG-20210911-WA0000.jpeg

Samedi après-midi, on est au rdv pour aller traîner nos palmes sur le site du Roustaud.
Je ne garde pas un souvenir très présent de cette plongée pour en narrer l'essentiel, non pas qu'elle fût nulle mais sans doute avais je l'esprit ailleurs... A moins que ce soit celle, où l'on était censé voir des barracudas sur la partie nord que l'on a jamais trouvé mais paraît qu'il fallait être initié ou bien plonger avec les deux filles (des habituées du club).
Retour au club ou du moins son annexe au port, je ne peux m'empêcher de mentionner qu'il ne fait bon pas avoir envie d'aller aux toilettes après la plongée car il n'y a pas de solution agréable sauf à remonter au bureau du club à 300 m.

Retour à bord du bateau, mais tristement, notre Crevette ne sent pas très bien et assez rapidement nous alarme. On enlève le haut de la combi, on le met sous oxygène et on le fait boire un max... de l'eau.
Sur le quai, il n'est toujours pas en forme et les pompiers ont été alertés.
Mais un peu avant leur arrivée, il commence à aller mieux cependant il devra quand même aller à l'hôpital sainte-Marguerite pour fire un bilan et découvrir l'utilité du caisson... Heureusement, le médecin m'appelle et son constat est rassurant même si Crevette va devoir faire du caisson et au final s'absenter des profondeurs sous marines pendant 6 mois.
Autant dire qu'on est tout chamboulé !
J'en tire aussi la conclusion que la remontée à l'échelle du bateau se fera désormais pour ceux qui ont beaucoup de lestage sans ces kilos supplémentaires ou sans stab.

La Ciota-t025.jpg La Ciota-t026.jpg La Ciota-t027.jpg

La Ciota-t028.jpg La Ciota-t029.jpg La Ciota-t030.jpg

La Ciota-t032.jpg La Ciota-t033.jpg La Ciota-t034.jpg


Notons aussi que le timing imposé par l'hôtel au niveau des dîners rend la séquence apéro compliquée car elle ne trouve pas sa place entre la bière et le repas du soir surtout que l'hôtel a organisé un apéro sangria qu'il va falloir négocier en une demi-heure pour ne froisser personne. Du coup, le rhum devient plutôt digestif mais le fait est : Qu'il y a assez peu de cadavres en verre sur cette sortie. Nous nous en étonnons mais finalement ça n'est pas plus mal.

20210911_185759.jpg 20210911_214822.jpg 20210911_215031.jpg

IMG-20210911-WA0003.jpg


Dimanche 12 septembre


Ce matin c'est la grasse matinée, l'autre club de Macon plonge avant nous car ils quitteront les lieux aussitôt la plongée de l'après-midi effectuée.
On va découvrir le site Le Rosier avec sa jolie faune méditerranéenne.
C'est plus riche que la veille et on se régale en plus comme on sait que Crevette est en forme et nous rejoint bientôt, alors tout va !
Nous retrouvons notre Crevette pour le déjeuner qui nous explique son aventure marseillaise. Ça fera une expérience à partager, car au final, il est en pleine forme même s'il est interdit de plongée pour les 6 prochains mois en attendant le prochain check up.

20210912_101333.jpg 20210912_101349.jpg 20210912_101407.jpg

La Ciota-t035.jpg La Ciota-t036.jpg La Ciota-t038.jpg

La Ciota-t039.jpg La Ciota-t041.jpg La Ciota-t042.jpg

La Ciota-t043.jpg La Ciota-t044.jpg La Ciota-t045.jpg

La Ciota-t046.jpg La Ciota-t047.jpg La Ciota-t048.jpg

La Ciota-t049.jpg La Ciota-t050.jpg La Ciota-tIMG-20210912-WA0016.jpg

La Ciota-tIMG-20210912-WA0017.jpg La Ciota-tIMG-20210912-WA0018.jpg


Le second tour nous autorisera même une sieste réparatrice pour nous permettre d'être dans les starting-blocs en plein cagnard dans l'attente du retour du bateau. C'est qu'il a fait bien chaud durant notre week-end mais on va pas s'en plaindre, c'est sûr !
Nous voilà enfin en route pour le site Gamelou dans une petite crique avec quelques passages dans des cavités, des grottes, une petite réplique des calanques. On a comme prérogative 20m et 75', chouette.
Enfin, je commence à déchanter lorsqu'une fois à l'eau, je m'aperçois que j'ai oublié l'appareil photo, puis que Françoise a du mal à passer les oreilles. Du coup, on attaque la plongée bons derniers dans le tunnel largement labouré par plusieurs planquées... Au dernier moment un N3 du club en stage que l'on a associé avec Luc me regarde un peu désespéré, je lui fais signe de partir et qu'ils restent ensemble. Je crois qu'ils sont partis directement pour un 400m chrono car on ne les a recroisé qu'une fois lorsque nous entrions dans une caverne et qu'eux en sortaient. Petit signe 👌...
On a mis de la distance avec les faiseurs de brouillard sous marin et tout de suite mon moral est remonté car quelles ambiances ! Et nous nous sommes retrouvés dans une poche d'air avec la planquée de Jérôme (souvenir du Mexique et des cénotes). Bernard,sa voix de baryton et Alicia en Soprano à coté auraient pu provoquer un effondrement de la voûte mais on s'en est tous sorti même s'il a fallu faire attention pour passer les oreilles en redescendant (j'ai eu du mal à connaitre la cause exacte).
Ensuite on s'est retrouvé seul avec Françoise et Greg et on a pu poussé la plongée jusqu'au max, limite de temps dépassée (85' au lieu de 75'). e sais c'est mal mais dans cette petite crique on ne risquait rien.

La Ciota-t051.jpg La Ciota-t052.jpg La Ciota-t053.jpg

La Ciota-t054.jpg La Ciota-t055.jpg La Ciota-t056.jpg

La Ciota-t057.jpg La Ciota-t058.jpg La Ciota-t059.jpg

La Ciota-t060.jpg La Ciota-t061.jpg La Ciota-t062.jpg

La Ciota-t063.jpg La Ciota-t065.jpg La Ciota-t066.jpg

La Ciota-t067.jpg La Ciota-t068.jpg La Ciota-t069.jpg

La Ciota-t070.jpg La Ciota-t071.jpg La Ciota-t072.jpg



Etre en deuxième tour de plongée n'arrangeât pas notre timing du soir, même histoire.

IMG-20210912-WA0021.jpg IMG-20210912-WA0022.jpg IMG-20210912-WA0023.jpg

Lundi 13 septembre


Le lendemain il faut regrouper nos affaires dans une chambre après le petit déjeuner car ça sent le départ.
Mais il nous reste encore une belle plongée à faire : Le P38
Épave d'avion deux ponts posé à 38m à l'envers et un peu cassé tout de même. C'est une belle épave avec sur un profil carré et 15' au fond. Attention aux paliers plus qu'à la conso d'air !
Des mostelles, langoustes, murènes pour les plus grosses espèces mais on a pas vu de homard.
Terminer sur cette plongée était très sympathique et nous donne une furieuse envie de, de, de .... revenir !

La Ciota-t073.jpg La Ciota-t074.jpg La Ciota-t075.jpg

La Ciota-t076.jpg La Ciota-t077.jpg La Ciota-t078.jpg

La Ciota-t079.jpg La Ciota-t080.jpg La Ciota-t081.jpg

La Ciota-t082.jpg La Ciota-t083.jpg La Ciota-t084.jpg

La Ciota-t085.jpg La Ciota-t086.jpg La Ciota-t087.jpg

La Ciota-t088.jpg La Ciota-t089.jpg La Ciota-t090.jpg

La Ciota-t091.jpg La Ciota-t092.jpg La Ciota-t093.jpg

La Ciota-t094.jpg La Ciota-t095.jpg La Ciota-t096.jpg

La Ciota-t097.jpg La Ciota-t098.jpg La Ciota-t099.jpg

La Ciota-t100.jpg La Ciota-t101.jpg La Ciota-t102.jpg

La Ciota-t103.jpg La Ciota-t104.jpg La Ciota-t105.jpg

La Ciota-t106.jpg La Ciota-t107.jpg La Ciota-t108.jpg



Retour sans encombre et mille mercis aux chauffeurs.
Nous allons très certainement inscrire cette endroit dans notre agenda à venir.{jcomments on}